CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La 5G va-t-elle faire exploser les prix des abonnements ?

Actualités Business Conso

La 5G va-t-elle faire exploser les prix des abonnements ?

La Rédaction
Partager
5G-france

Tout semble indiquer que l’arrivée de la 5G va mécaniquement faire grimper voire exploser le prix des abonnements.

La 5G coûte cher aux opérateurs, très cher même puisque les Orange, Bouygues, SFR  et Free ont dû injecter à eux tous plusieurs centaines de millions d’euros pour le déploiement de la technologie. On voit ainsi très mal comment ils pourraient résister à la tentation de récupérer leur investissement en le répercutant sur le prix des abonnements téléphoniques qui commenceront à être rendus publics d’ici la fin de l’année.

Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique, a bien essayé de rassurer les futurs clients en déclarant ne pas souhaiter voir “une explosion des prix” grâce à la concurrence du marché mais les premières informations qui ont fuité ont bien l’air de prouver le contraire.

Un prix moyen de 70€ par mois pour la 5G

Selon certaines sources, Orange pourrait dégainer le premier dans la commercialisation des forfaits 5G. Le numéro 1 du secteur en France plancherait ainsi sur des forfaits allant de 40€ par mois à 95€, soit une hausse de 30€ mensuel en comparaison avec son forfait 4G le plus cher du moment.

Bouygues Telecom serait à peu près dans la même politique tarifaire, avec des forfaits compris entre 40€ et 70€ par mois tandis que Free et SFR préfèrent temporiser avant de communiquer sur leur prix.

Pour autant, ce qui s’est déjà produit avec la 4G a toutes les chances de se reproduire avec les abonnements 5G, à savoir une guerre sur les prix passées quelques années de commercialisation des premiers forfaits. Les marques low-costs des opérateurs telles que B&You, Red ou encore Sosh pourraient en effet venir casser le marché en proposant des offres 50% moins cher au minimum. Mais il faudra attendre entre quatre à cinq années minimum pour en bénéficier, soit la période durant laquelle les opérateurs auront largement eu le temps de récupérer leur mise.

Tags:

Articles en relation