CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Les tristes chiffres du tourisme francilien de l’été 2020

Actualités Business Emploi

Les tristes chiffres du tourisme francilien de l’été 2020

La Rédaction
Partager
tourisme-francilien-été-2020

Les chiffres du tourisme francilien ont été littéralement plombé au cours de l’été 2020 par les effets du coronavirus.

Alors qu’il s’agissait de l’un des principaux moteurs de l’économie locale et même nationale, le tourisme francilien s’est effondré lors de l’été 2020. Tandis que les recettes liées à l’activité s’établissaient à quelques 10,2 milliards d’euros sur le premier semestre 2019, l’activité a chuté et n’a représenté que 3,8 milliards d’euros selon les chiffres officiels compilés par le Comité régional du Tourisme (CRT).

Une chute abyssale qui n’est pas sans conséquence sur la santé économique et financière des acteurs du tourisme : hôtels, cafés, restaurants en première ligne. Mais tout l’écosystème qui gravite autour se trouve également sérieusement impacter, à l’image des innombrables PME, TPE et des grands groupes qui collaborent avec ces acteurs.

Il faut dire que lorsque les acteurs du secteur du tourisme francilien pouvait se vanter d’accueillir non moins de 23,7 millions de visiteur lors des 6 premiers mois de l’année 2019, seulement 9,4 millions de touristes se sont rendus dans la Capitale, qui était encore l’an passé la ville la plus visitée au monde.

L’activité hôtelière à Paris et dans le reste de l’Île-de-France en est pour ses frais puisque les nuitées ont chuté de plus de 60% en moyenne, avec un taux de remplissage de certains établissements s’établissant à moins de 15% seulement.

L’enjeu est de taille pour le secteur car le tourisme représente 500 000 emplois et près de 8% de la richesse régionale.

Tags:

Articles en relation