CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La France, première destination européenne pour les nouveaux investissements étrangers

Actualités Business Management

La France, première destination européenne pour les nouveaux investissements étrangers

La Rédaction
Partager

La France a dépassé la Grande-Bretagne et l’Allemagne comme première destination des investissements internationaux en Europe pour la première fois, a révélé une enquête publiée ce jeudi, bien que le nombre de projets risque d’être révisé à la suite de l’épidémie de coronavirus.

La France a dénombré 1197 projets d’investissements étrangers l’an dernier, en hausse de 17% par rapport à 2018 et devant la Grande-Bretagne avec 1109 projets (en hausse de 5%) et l’Allemagne avec 971 (sans changement), selon les consultants d’EY.

Les deux tiers des chefs d’entreprise interrogés par EY fin avril prévoyaient de revoir leurs plans d’investissement français cette année et 15% de les repousser à 2021. Aucun ne prévoyait d’annuler ou d’augmenter des projets.

Le président Emmanuel Macron a assoupli les lois encadrant les embauches et les licenciements, transformé un régime de crédit d’impôt sur les salaires en une baisse permanente de la taxe professionnelle et fixé une taxe forfaitaire de 30% pour les investisseurs dans le cadre d’une volonté de rendre l’économie française plus attractive à l’international.

Une série de violentes manifestations anti-gouvernementales contre ses réformes en 2018 et 2019, puis des semaines de grèves des transports contre une refonte des retraites à la fin de l’année dernière et au début de cette année ont eu peu d’effet sur l’enthousiasme des investisseurs étrangers.

Depuis l’épidémie de coronavirus, le gouvernement de Macron s’est recentré sur la maîtrise des retombées économiques et vise à accélérer la reprise en poussant les entreprises françaises à relocaliser leurs activités de production en France.

Tags:

Articles en relation