CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Le Royaume-Uni se prépare au pire Brexit : pénuries de nourriture, de carburant et de médicaments

Actualités International Politique

Le Royaume-Uni se prépare au pire Brexit : pénuries de nourriture, de carburant et de médicaments

La Rédaction
Partager

Boris Johnson est fermement résolu à quitter l’UE avec ou sans accord.

Scénario catastrophe

Le Royaume-Uni pourrait faire face à des pénuries de nourriture, de carburant et de fournitures médicales sans un accord de divorce avec l’Union européenne, selon une fuite de documents officiels obtenue par le Sunday Times.

Les documents du gouvernement qui ont fuité – contestés par les ministres britanniques – font état d’une situation potentielle où les ports se retrouveraient bloqués, où des manifestations éclateraient et où le commerce ferait face à de graves perturbations, plongeant le pays dans le chaos et exposant la population à des pénuries de nourriture ou de médicaments, tout ceci dans le cadre d’un scénario de “non-accord” sur le Brexit.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis de conduire le pays à la sortie de l’UE d’ici le 31 octobre, et que cela soit avec ou sans accord négocié.

Boris Johnson a adopté une ligne dure concernant le Brexit, étant un ardent défenseur de la sortie du bloc des 28 pays, mais la logistique du démantèlement de la relation s’avère un peu plus difficile.

Dans le plus grand mouvement géopolitique que le pays ait connu depuis la Seconde Guerre mondiale, la Grande-Bretagne devrait s’appuyer de plus en plus sur ses relations privilégiées avec les États-Unis pour le commerce post-Brexit.

L’administration Trump s’est engagée à être un partenaire indéfectible tout au long du processus de divorce et a eu des entretiens avec M. Johnson depuis le début de son mandat.

Tags:

Articles en relation