CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Bruno le Maire veut sanctionner les restaurateurs qui rouvrent le 1er février

Actualités

Bruno le Maire veut sanctionner les restaurateurs qui rouvrent le 1er février

La Rédaction
Partager
bruno-le-maire-restaurants-ouverts

Bruno le Maire a fait savoir que l’Etat sanctionnerait les restaurateurs qui rouvrent le 1er février.

“Un restaurateur qui s’amuserait à rester ouvert, plus de fonds de solidarité pendant un mois, et si récidive, plus de fonds de solidarité du tout”. C’est par ce tweet qui infantilise les restaurateurs au bord du gouffre que Bruno le Maire a fait connaître les mesures que le gouvernement mettrait en place face au mouvement de désobéissance civile à l’œuvre dans le pays.

Car à compter de ce 1er février, plusieurs centaines de restaurateurs rouvrent leurs portes partout en France. Porté par un groupe Facebook rassemblant près de 30 000 utilisateurs, le mouvement Rest’Ouvert suscite l’adhésion d’un nombre sans cesse plus élevé de Français. De nombreux restaurants “clandestins” ont été fermés par les forces de l’ordre ces derniers jours, et d’autres ont même rouverts publiquement dès le weekend dernier. C’est le cas à Nice notamment où un restaurateur a accueillir plus d’une centaines de clients avant de passer plusieurs heures en garde à vue.

Face à la situation catastrophique dans laquelle ils se trouvent, nombre de gérants de restaurants ont ainsi fait le choix de la désobéissance civile en annonçant une réouverture de leur établissement dès le 1er février. Il faut dire que chez nos voisins espagnols et italiens notamment, les restaurants sont désormais ouverts. En réponse à cet acte de désobéissance pour certains et de tentative de survie pour d’autres, le ministre de l’Economie a ainsi brandi la menace de la suspension temporaire voire définitive des aides accordées par l’Etat.

Tags:

Articles en relation