CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Philips rejoint un hôpital français dans le cadre d’un partenariat technologique de 5 ans

Actualités Industrie

Philips rejoint un hôpital français dans le cadre d’un partenariat technologique de 5 ans

La Rédaction
Partager

Ce partenariat servira à faire progresser les soins aux patients au CHU de Rennes et à propulser les stratégies de recherche clinique et d’innovation de l’hôpital.

Pionnier mondial de l’imagerie médicale, Philips a annoncé un partenariat technologique et d’innovation de 5 ans avec le CHU de Rennes, dans le but d’améliorer tous les aspects des soins aux patients, en particulier pour les patients en phase aiguë.

Le partenariat sera utilisé pour faire avancer les projets de recherche clinique co-développés par le CHU de Rennes et Philips dans la gestion des accidents vasculaires cérébraux, la pathologie numérique et la surveillance des soins intensifs, ainsi que pour soutenir la création de voies d’innovation pour les jeunes pousses médicales françaises.

Pourquoi est-ce important ?

Le CHU de Rennes est l’un des meilleurs hôpitaux de France. Réparti sur quatre sites, il compte plus de 60 services médicaux, chirurgicaux et d’imagerie qui soutiennent les soins à toutes les étapes de la vie, mais il est particulièrement connu pour sa robotique et ses interventions médicales guidées par l’image.

Le partenariat avec Philips vise à soutenir le développement, le co-développement et la diffusion de l’innovation médicale au sein du CHU de Rennes et à contribuer au développement de soins de santé durables. Il sera principalement axé sur l’optimisation de la gestion des accidents vasculaires cérébraux et le développement de l’IA pour améliorer la prise en charge des patients en phase aiguë.

Pour soutenir les modalités d’imagerie telles que l’IRM et la tomodensitométrie, Philips fournira au CHU de Rennes de nouvelles technologies dans les domaines de la médecine, de la surveillance et de la gestion des soins.

Le partenariat verra également la mise en place de grandes analyses de données et d’entrepôts de données pour permettre un suivi intelligent des cas médicaux complexes en soins intensifs et pour soutenir la pathologie numérique.

Ces innovations feront progresser la recherche conjointe sur la gestion optimisée des accidents vasculaires cérébraux et la robotique pour les interventions neurologiques, contribuant ainsi à la réputation établie du CHU de Rennes en tant qu’institution de recherche.

Philips et le CHU de Rennes ont déjà collaboré auparavant, notamment dans le cadre de leur partenariat d’innovation en pathologie numérique, qui était le premier du genre en France.

Philips a récemment acheté le fournisseur de diagnostics cardiaques BioTelemetry.

 

Tags: