CHARGEMENT

Tapez votre recherche

L’emploi et l’économie verte sont au cœur du plan de relance du gouvernement

Actualités Emploi Industrie

L’emploi et l’économie verte sont au cœur du plan de relance du gouvernement

La Rédaction
Partager

Jean Castex dévoile un plan à 100 milliards d’euros visant à ramener la France à un niveau économique pré-pandémique.

Le Premier ministre français souligne l’importance de remettre le pays sur pied dans les 18 mois et de «transformer» écologiquement l’économie française en dévoilant un plan de relance de 100 milliards d’euros.

Jean Castex lève le voile sur un plan de relance économique pour sortir de la crise, précisant que des mesures d’austérité auraient créé une «misère sociale». Le projet des autorités françaises comporte trois piliers : l’environnement, la compétitivité et l’emploi.

Le chef du gouvernement a également déclaré qu’une grande partie de l’argent serait utilisée pour relancer l’industrie française dans des domaines stratégiques afin de rendre le pays «souverain et compétitif» dans des secteurs essentiels.

Jean Castex annonce que la question du chômage a été au cœur de l’élaboration de ce plan et il espère que celui-ci crée 160 000 emplois dès l’année prochaine et évite une explosion du chômage lorsque l’aide financière d’urgence introduite au plus fort de la crise du Covid-19 prendrait fin.

L’objectif majeur de ce plan est de ramener de la vigueur au sein de l’économie français, tout au moins à son niveau d’avant-crise. Jean Castex rappelle cependant que sur les 100 milliards d’euros, 40 proviennent du fonds de redressement de l’Union européenne, et exhorte les Français à s’en souvenir lorsque l’argent sera dépensé.

Ce signe de gratitude envers le bloc européen, il est également possible de le percevoir chez Clément Beaune, jeune ministre des Affaires européennes, qui déclare que le drapeau de l’UE figurerait désormais aux côtés du drapeau tricolore français sur chaque projet financé dans le cadre de ce plan.

Nécessité d’aggraver la dette

La crise du Covid-19 a provoqué «une récession soudaine et brutale» parce que la France et d’autres pays européens ont fait passer la santé des personnes avant l’économie, déclare Jean Castex

À l’avenir, Jean Castex indique que le gouvernement préférera «aggraver temporairement» la dette publique ; la seule alternative, ajoute-t-il, pousserait le pays «dans l’austérité et ferait exploser le chômage, la misère et la souffrance humaine».

Un tiers des 100 milliards d’euros sera utilisé pour rendre l’économie plus verte, notamment des investissements dans la transition écologique, l’hydrogène et les énergies renouvelables, ainsi que la rénovation des maisons et des bâtiments pour les rendre plus économes en énergie.

Tags:

Articles en relation