CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Union européenne : Emmanuel Macron, “désespéré”, souhaite un renflouement de 100 milliards d’euros

Actualités International Politique

Union européenne : Emmanuel Macron, “désespéré”, souhaite un renflouement de 100 milliards d’euros

La Rédaction
Partager

Selon des spécialistes de l’Union Européennes, Emmanuel Macron a le projet de conclure un accord budgétaire avec d’autres États membres de l’Union européenne avant la fin de son mandat.

Le président français compte sur les fonds de l’UE pour aider la France à se remettre de la pandémie de coronavirus, alors que l’économie du pays est au bord de l’effondrement. Emmanuel Macron aurait proposé un gigantesque plan de redressement national de 100 milliards d’euros cette semaine dans le but de relancer l’économie française après le confinement. Et le nouveau Premier ministre français Jean Castex a admis ce mercredi que de nouveaux fonds devront arriver de Bruxelles.

La correspondante internationale d’Euronews, Analise Borges, a révélé que M. Macron cherchera « désespérément » un accord lors du sommet de l’UE ce week-end, car il a besoin de ces fonds européens pour sauver l’économie française.

Mme Borges a affirmé : “D’où va venir tout cet argent ? Eh bien, Jean Castex a indiqué que la réponse ne serait pas l’austérité.

“Il a dit qu’il y aurait un investissement dans le pays qui sera soutenu par l’Europe.

“Cela met donc en évidence l’importance d’un accord entre les pays de l’UE ce week-end, car cela aura un impact sur ce nouveau gouvernement ici en France et sur sa capacité à mettre ce plan en œuvre.”

Emmanuel Macron a annoncé un énorme plan de financement lors de la fête nationale, promettant de l’argent avant même qu’un accord ne soit conclu entre les membres de l’UE.

Il y a de plus en plus de doutes quant à la conclusion d’un accord ce week-end, les négociations entre les États membres étant dans l’impasse sur les prêts non-remboursables et les conditions liées à l’aide.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte s’est dit pessimiste quant aux chances de parvenir à un accord sur le projet de Fonds européen de relance lors d’un sommet spécial, qui débutera ce vendredi.

S’exprimant lors d’un débat au Parlement néerlandais, il a déclaré : “Les réponses dans les coulisses de nos propositions ne me donnent que peu d’espoir quant aux chances de parvenir à un accord”.

La chancelière allemande Angela Merkel a averti que “le temps était essentiel” pour un accord de l’UE sur le financement du programme de reconstruction de 750 milliards d’euros.

Mme Borges a par ailleurs déclaré qu’une réunion entre le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez et M. Macron ce mercredi est intervenu après que le couple franco-espagnol a lancé une offensive de charme auprès des dirigeants européens les plus sceptiques.

“Ils espèrent avoir suffisamment fait pour influencer les Quatre Frugaux (l’Autriche, les Pays-Bas, la Suède et le Danemark, ndlr.). Macron et Sanchez sont tous deux d’accord sur l’importance de ce fonds de récupération et sur la manière dont il devrait être octroyé pour aider les plus durement touchés par la pandémie”, a déclaré la correspondante.

Tags:

Articles en relation