CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Le chômage recule encore en France

Emploi

Le chômage recule encore en France

La Rédaction
Partager

Le chômage global en France s’élève désormais à 8,1%, contre 8,7% au premier trimestre de l’année et le taux le plus bas de France depuis 2009.

Les chiffres incluent les départements français d’outre-mer qui ont historiquement des taux de chômage très élevés – en France métropolitaine, le taux de chômage est désormais de 7,9%.

Le président français Emmanuel Macron s’est fixé pour objectif d’atteindre 7% fin 2022, ce qui semble désormais possible. Ou “carrément réalisable” selon les mots les plus optimistes de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

L’économie française continue de croître, quoique plus lentement, et la baisse des chiffres du chômage semble être une tendance continue qui se répète sur plusieurs trimestres.

De nouvelles entreprises se créent, 210 000 nouveaux emplois ont été créés en 2019 et la France se porte toujours bien sur l’indice d’attractivité pour les investisseurs étrangers.

Les chefs d’entreprise français affirment que leurs carnets de commandes sont pleins et qu’ils cherchent à recruter en 2020, avec plusieurs grandes entreprises allant de l’avant avec des extensions importantes.

Les secteurs du numérique et de la technologie devraient recruter massivement en 2020, ainsi que le secteur de l’ingénierie, les postes dans le service, les loisirs et le tourisme.

En revanche, de nombreux chefs d’entreprise affirment que leur principal problème est de trouver des recrues possédant les compétences dont ils ont besoin.

Les chiffres du chômage en France vont peut-être dans la bonne direction, mais le pays a toujours l’un des taux de chômage les plus élevés de l’UE avec 2,42 millions de chômeurs.

Le taux de 8,1% de la France pour le dernier trimestre de 2019 contraste avec l’Allemagne à 3,2%, le Royaume-Uni à 4% et la moyenne de l’UE à 6,4%.

Seules l’Espagne (14,1%) et l’Italie (10,6%) ont des taux de chômage plus élevés que la France.

La France a toujours été l’un des pays les moins performants d’Europe en matière d’emploi et l’un des principaux objectifs d’Emmanuel Macron est de mettre un terme à cette tendance et de rendre le pays plus ”favorable aux affaires” – ce pour quoi il a introduit une série de réformes dans la réglementation du travail.

Tags:

Articles en relation