CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Alstom rachète Bombardier pour créer un géant mondial du ferroviaire

Actualités Business Industrie International

Alstom rachète Bombardier pour créer un géant mondial du ferroviaire

La Rédaction
Partager
alstom-bombardier

Alstom a annoncé avoir signé un protocole d’accord pour le rachat de Bombardier. La fusion des deux va donner naissance à un géant mondial du secteur.

Tandis que le groupe ferroviaire chinois CRRC ne cesse de pousser ses pions à l’international, Alstom se devait de réagir. Le groupe français s’est ainsi rapproché de son homologue canadien Bombardier en vue d’un rachat. Et après plusieurs mois de tractations, l’opération est en voie de finalisation.

La direction d’Asltom a en effet annoncé la signature lundi 17 février d’un protocole d’accord d’un montant de près de 6 milliards d’euros pour le rachat de Bombardier. Le groupe canadien est pour l’heure actuellement détenu majoritairement par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Pour le patron d’Asltom, ce rapprochement est une excellente opportunité de pouvoir créer un géant du secteur ferroviaire au niveau international, et d’ainsi pouvoir contenir la concurrence de son principal challenger, le groupe chinois. Henri Poupart-Lafarge a récemment déclaré « Je suis très fier d’annoncer l’acquisition de Bombardier Transport, qui représente une opportunité unique de renforcer notre position mondiale sur le marché en forte croissance de la mobilité. Cette acquisition renforcera notre présence internationale ainsi que notre capacité à répondre à la demande toujours plus importante de solutions de mobilité durable. Bombardier Transport apportera à Alstom une complémentarité géographique et industrielle sur des marchés en croissance, ainsi que des plateformes technologiques additionnelles.»  

A l’arrivée, le rachat de Bombardier par Alstom va créer une entité pesant plus de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec un effectif potentiel de près de 70 000 employés. Surtout, une fois l’opération bouclée, le carnet de commandes d’Alstom va littéralement exploser pour atteindre les 75 milliards d’euros contre 43 milliards en fin d’année 2019.

Tags:

Articles en relation