CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Edouard Philippe accorde un mois aux syndicats pour trouver une solution aux retraites

Actualités Politique

Edouard Philippe accorde un mois aux syndicats pour trouver une solution aux retraites

La Rédaction
Partager
Edouard-Philippe-retraites

Edouard Philippe a annoncé qu’il donné un mois aux syndicats pour lui proposer un système équilibré de la réforme des retraites.

Affirmant être “déterminé, ferme sur l’équilibre financier du système”, le Premier ministre Edouard Philippe s’est dit enclin à accorder un délai d’un mois aux syndicats. Il en attend une proposition complète et détaillée sur le contenu de la réforme des retraites : mise à plat des régimes spéciaux et conception d’un dispositif permettant d’arriver à l’équilibre financier d’ici 2027. Mais le Premier ministre prévient : il n’acceptera aucune proposition qui n’intègre pas d’équilibre financier.

Edouard Philippe et l’âge pivot

Le chef du gouvernement a consenti à retirer du projet la question de l’âge pivot, proposé à 64 ans. Une bonne nouvelle pour la CFDT de Laurent Berger mais un “enfumage” pour Philippe Martinez de la CGT car pour le responsable syndical, les termes “d’âge pivot” ont été remplacés par âge d’équilibre”, ce qui revient à la même chose. D’ailleurs, Edouard Philippe “pense toujours à titre personnel que l’âge pivot est la meilleure façon de garantie le retour à l’équilibre du système (…) mais les organisations syndicales et patronales se sont mises d’accord pour me faire des propositions pour revenir à l’équilibre”.

Et lorsque la question de savoir si faute d’accord entre les partenaires sociaux la mesure de l’âge pivot pourrait revenir, le Premier ministre a déclaré : “Je ne laisserai pas passer, le gouvernement ne laissera pas passer un projet de loi qui ne comporterait pas des mesures de remise à l’équilibre à l’horizon 2027 car ce ne serait pas responsable”.

Tags:

Articles en relation