CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Vinci Airports se positionne sur le rachat d’aéroports américains

Actualités Business International

Vinci Airports se positionne sur le rachat d’aéroports américains

La Rédaction
Partager
vinci-airports

Vinci Airports cherche à mettre la main sur la gestion de plusieurs aéroports américains afin de préparer son avenir.

Filiale du groupe BTP, Vinci Airports gère actuellement près d’une cinquantaine d’aéroports à travers le monde, 46 exactement, pour un chiffre d’affaires de plus de 2,6 milliards d’euros. Mais pour la maison-mère Vinci, ce n’est pas suffisant car l’avenir pourrait s’assombrir si rien n’est entrepris d’ici 2032. Pourquoi cette date ? Car elle marque la fin des concessions autoroutières dont bénéficie le groupe pour encore une douzaine d’années.

Les autoroutes françaises sont en effet une manne financière plus que conséquente avec 5,5 milliards de CA, soit plus de 10% du CA total du groupe, qui dépasse les 45 milliards d’euros. Xavier Huillard, le PDG de Vinci, sent le vent tourner et insiste pour que le groupe déploie une stratégie ambitieuse de développement sur le segment des activités aéroportuaires.

Vinci Airports vise les USA

Déjà présent dans de nombreux pays (France, USA, Costa Rica, Brésil, Portugal, Suède, Cambodge, Japon, République Dominicaine, Royaume-Uni, Serbie), Vinci Airports lorgne à présent sur les aéroports secondaires des Etats-Unis. Car ils seront nombreux à ouvrir dans les prochaines années. Vinci compte ainsi capitaliser sur son savoir-faire et son expérience pour remporter le maximum d’appels d’offres et ainsi accroître un peu plus son emprise sur le marché mondial de la gestion des aéroports.

Car le fait est que le groupe français se positionne déjà à la troisième place mondiale du secteur, juste derrière ADP et le groupe espagnol Aena. Mais l’intégration de l’aéroport de Londres Gatwick en mai dernier va lui faire prendre une place et se positionner sur la deuxième place du podium.

Tags:

Articles en relation