CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Automobile : Renault “confiant” pour le marché chinois malgré la chute des ventes

International

Automobile : Renault “confiant” pour le marché chinois malgré la chute des ventes

La Rédaction
Partager

L’ industrie automobile chinoise a du mal à vendre des voitures neuves, mais le constructeur français Renault est confiant quant aux perspectives à long terme du marché, selon un cadre supérieur.

Des résultats décevants dans un contexte de guerre commerciale

La tendance à la baisse du marché a débuté au milieu de l’année dernière et Renault s’attend à une baisse des ventes d’environ 5% pour l’ensemble de l’année, selon François Provost, vice-président directeur et président de la région Chine pour le constructeur hexagonal.

“Nous restons confiants sur la tendance à long terme du marché chinois”, a-t-il déclaré à Geoff Cutmore et Arjun Kharpal de CNBC au Forum économique mondial de Dalian, en Chine.

M. Provost a expliqué qu’il était difficile de déterminer la raison principale de la baisse des ventes, mais des entretiens avec des concessionnaires et des représentants de Renault ont révélé que les consommateurs hésitaient actuellement à acheter de nouvelles voitures.

“Je ne peux pas expliquer en détail la cause première, mais, à coup sûr, nos clients hésitent à acheter, ce qui explique en grande partie la diminution des volumes”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était probable que les incertitudes liées aux tensions commerciales persistaient entre les États-Unis et la Chine.

Le mois dernier, la Chine a annoncé la plus forte baisse de ses ventes mensuelles de tous les temps, aggravant les inquiétudes liées au ralentissement économique de la deuxième économie mondiale et à l’impact de la guerre commerciale avec Washington.

Les ventes d’automobiles ont diminué de 16,4% en mai par rapport au même mois un an plus tôt, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles, a rapporté Reuters. C’était le 11ème mois consécutif de baisse, selon l’agence de presse.

Tags:

Articles en relation