La proposition française de référendum sur la privatisation d’ADP dépasse les 480 000 signatures

Le Conseil a déclaré dans un communiqué que la proposition de référendum sur la privatisation d’ADP avait reçu 480 300 signatures en ligne depuis le 13 juin, dont 97% ont été vérifiées.

10% du corps électoral

Afin qu’un référendum soit organisé, la proposition doit recueillir 4,7 millions de signatures, soit un dixième des électeurs inscrits en France.

Le gouvernement français envisage de céder tout ou partie de sa participation de 50,6% dans ADP, d’une valeur d’environ 8,4 milliards d’euros, dans le cadre de la cession de participations de l’État pour financer un fonds d’innovation de 10 milliards d’euros.

Divers groupes d’opposants qui réclament un référendum ont accusé le gouvernement du président Emmanuel Macron de vendre “l’argenterie familiale”.

Les actions d’ADP étaient en baisse de 0,19% à 09h25 GMT.

0