CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Le gouvernement face à une route cahoteuse dans son projet de vente de la FDJ

Emploi Politique

Le gouvernement face à une route cahoteuse dans son projet de vente de la FDJ

La Rédaction
Partager

Le Sénat français a révélé qu’il examinerait le projet de vente d’actifs appartenant à l’Etat française des Jeux (FDJ) et à Aéroports de Paris (ADP) en avril.

Cette décision fait suite à l’adoption approuvée de la loi “PACTE”, qui vise à mettre en œuvre le programme “Entreprises et innovation” du gouvernement En Marche qui cible la privatisation d’un certain nombre d’entreprises et de services publics français.

Aux côtés d’ADP, la société française de gestion des aéroports, l’opérateur de loterie nationale et de paris sportifs, la FDJ, est devenue la première vente d’actifs de l’État à être examinée par le Sénat.

Le gouvernement français détient une participation de 72% dans FDJ, En Marche ayant pour objectif une vente de la société de + 3 milliards d’euros, libérant ainsi tout le capital de l’entreprise.

Néanmoins, l’opposition a déclaré que le gouvernement français devrait conserver une participation significative dans les deux entreprises, ce qui garantira qu’ADP et FDJ maintiendront leurs droits en matière d’emploi et leurs objectifs civiques.

Emmanuel Macron soutiendra-t-il la totalité de la loi ?

Il a déjà été rapporté qu’En Marche cherchait à se départir de ces deux actifs, mais on ignore si le président Emmanuel Macron s’engagera pleinement d’ans l’application de la loi PACTE, alors que sa popularité s’est effondrée en France, ébranlée par le mouvement des Gilets Jaunes.

Tags:

Articles en relation