La production française augmente grâce aux exportations et la demande intérieure

L’économie française a montré des signes de reprise, une mesure de l’activité du secteur privé ayant en effet atteint son plus haut niveau en quatre mois en août.

L’indice composite des industries manufacturières et des services d’IHS Markit est passé de 54,4 à 55,1.

Les économistes interrogés par Bloomberg avaient prédit une lecture de 54,6. Les fabricants ont fait état d’une demande intérieure accrue et d’un retour à la croissance des commandes à l’exportation, même s’ils restent inférieurs à la moyenne historique, selon le rapport.

La France bénéficie d’une expansion économique solide dans la zone euro après des années de tentatives de relance menées grâce à la Banque centrale européenne, et un différend commercial avec les États-Unis qui aurait pu entraîner une hausse des tarifs de douane, mais qui semble s’être apaisé pour l’instant.

La BCE publiera de nouvelles projections économiques pour la zone euro le 13 septembre prochain, après une réunion des fonctionnaires européens prévue pour définir la politique monétaire du bloc.

0