CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Pour Bruno Le Maire, l’économie française reviendra à ses niveaux d’avant la crise d’ici 2022

Actualités Business Politique

Pour Bruno Le Maire, l’économie française reviendra à ses niveaux d’avant la crise d’ici 2022

La Rédaction
Partager

L’économie française est en passe de rebondir de 8% l’année prochaine et devrait retrouver ses niveaux d’avant la crise d’ici 2022, a déclaré le ministre français des Finances, Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire a déclaré à l’Assemblée nationale que les données économiques récentes avaient été «satisfaisantes, mais trop fragiles» pour l’instant pour modifier les prévisions d’une contraction économique de 11% cette année, la pire depuis la mise en place des indices de mesure d’activité économique.

«Je ne me résignerai pas à une récession de 11%. Si nous intensifions les mesures que nous avons déjà décidées et veillons à leur bonne mise en œuvre, nous pouvons faire mieux que -11% en 2020 », a-t-il déclaré pour ouvrir un débat sur les finances publiques.

Le gouvernement a engagé plus de 460 milliards d’euros de fonds publics pour soutenir l’économie. La plupart prendront la forme de prêts garantis par l’État et d’allégements fiscaux pour aider les entreprises à faire face à un ralentissement de l’activité.

Plan de relance à 100 milliards

Le ministre est en train d’élaborer un plan de relance de plus de 100 milliards d’euros qui sera présenté le 24 août, celui-ci vise à ramener la deuxième économie de la zone euro aux niveaux d’avant la crise.

Bruno Le Maire a déclaré que s’il prévoyait un rebond de la croissance de 8% l’an prochain, les perspectives étaient particulièrement difficiles à prévoir et dépendaient en partie de la profondeur de la récession cette année.

«Mon objectif est que nous puissions à partir de 2022 revenir à un niveau de croissance et de richesse nationale comparable à celui d’avant la crise», a-t-il déclaré aux législateurs.

Le gouvernement a placé la France sous l’un des verrouillages les plus stricts d’Europe à la mi-mars, fermant de vastes pans de l’économie.

L’activité a régulièrement repris depuis que les restrictions liées  au confinement ont commencé à être levées le 11 mai, bien que les entreprises telles que les hôtels qui dépendent des touristes étrangers continuent de souffrir.

L’agence officielle des statistiques de l’Insee a déclaré jeudi que la confiance des entreprises avait encore progressé en juillet, bien qu’elle reste loin des niveaux d’avant la crise.

Tags:

Articles en relation