CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Les taux de rendement de l’assurance-vie vont bientôt baisser

Actualités Business Conso

Les taux de rendement de l’assurance-vie vont bientôt baisser

La Rédaction
Partager
assurance-vie-france

La FFA recommande aux assureurs d’abaisser significativement les taux de rendement de l’assurance-vie pour rediriger l’épargne des Français vers d’autres supports.

Avec un taux de rendement moyen de l’ordre de 1,8%, les contrats d’assurance-vie du type fonds en euros sont déjà au ras des pâquerettes. Mais le placement préféré des Français devrait même voir son faible niveau rémunérateur avant impôts et cotisations sociales baisser davantage.

La FFA (Fédération Française de l’assurance) l’a en effet recommandé aux établissements bancaires et organismes financiers qui les commercialisent. Un message qui a été lancé fin octobre dernier et qui est passé quasiment inaperçu. Pourtant, le gouverneur de la Banque de France de même que le vice-président de l’Autorité de contrôle prudentiel et de régulation (ACPR) ont même qualifié de “priorité absolue” cette nouvelle orientation. La raison ? La baisse marquée des taux d’intérêts impacte le rendement des produits d’épargne à tel point que le rendement de contrats d’assurance-vie de fonds en euros devront s’ajuster en conséquence.

L’assurance-vie, placement préféré des Français

L’enjeu n’est pas tant de réorienter l’épargne des Français vers des supports permettant de financer l’économie que d’assurer la rémunération à court, moyen et long terme des banques. C’est en cela qu’il sera bien difficile d’annoncer aux clients que leur placement préféré ne rapportera presque plus rien, alors qu’il ne génère déjà pas des retombées financières colossales, loin de là même.

Les assureurs et les banquiers peuvent compter sur le soutien du ministre de l’Economie Bruno le Maire qui appelle de ses vœux à une meilleure diversification de l’épargne, vers des produits plus risqués mais possiblement plus rémunérateurs en contrepartie. Le PEE, le PEA de même que le fonds euro-croissance et les unités de compte ont les faveurs du ministre qui considèrent ces supports de placement comme autant de leviers de croissance pour les entreprises françaises, PME et ETI en ligne de mire.

Tous les signaux actuels laissent penser que le rendement des contrats d’assurance-vie du type fonds en euros baisseront dès 2020, certains acteurs comme Swiss Life ou Generali sont déjà passés à 1% net par an. De gré ou de force, les Français ventileront donc différemment leur épargne.

Tags:

Articles en relation