CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La privatisation de la Française des Jeux effective en novembre

Actualités Business Politique

La privatisation de la Française des Jeux effective en novembre

La Rédaction
Partager
Française-des-jeux-privatisation

Actée dans la loi Pacte, la privatisation de la Française des Jeux sera effective à compter du mois de novembre. La recette viendra alimenter un fonds innovation.

Après Aéroport de Paris c’est au tour de la Française des Jeux d’être privatisée. Et Bruno le Maire le ministre de l’Economie et des Finances a récemment confirmé que l’opération aura bel et bien lieu en novembre comme cela avait été imaginé. Cette privatisation de l’une des poules aux œufs d’or de la France a fait grincer de nombreuses dents car beaucoup estimait qu’il ne fallait pas se priver d’une telle manne financière que génère l’activité des jeux de hasard dans le pays.

Mais la future opération a été définitivement adopté par le Parlement dans le cadre de la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises). D’ailleurs, la vente de la Française des Jeux a vocation à stimuler le tissu entrepreneurial français puisque les recettes générées viendront alimenter un fonds innovation. Et selon les premières estimations, la vente pourrait rapporter non moins d’un milliard d’euros à l’Etat.

La Française des Jeux encore aux Français

Bruno le Maire a prévu qu’une partie des parts de la Française des Jeux soit vendue en actions sur lesquelles les Français pourront investir dans des conditions avantageuses. Chose que confirme le ministre : “Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actions FDJ entre le 7 et le 20 novembre” tout en ajoutant que “pour les particuliers, sous réserve de validation par l’Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour 10 actions achetées, si ces actions sont conservées dix-huit mois. Je souhaite par ailleurs qu’une décote de 2 % sur le prix de l’action achetée soit appliquée”.

Pour l’heure, l’Etat détient encore 72% des parts de la FDJ, pour une participation qui passera après l’opération à 20%.

Tags:

Articles en relation