Un mouvement de gauche allemand veut « envahir les rues comme les gilets jaunes en 2019 »

Inspirée par les manifestations françaises, Sahra Wagenknecht, du mouvement de gauche allemand Debout, promet d’agir au cours de l’année.

Une nouvelle gauche hors des partis

La fondatrice d’un mouvement d’unification de l’aile gauche allemande a annoncé vouloir organiser des manifestations en 2019, se disant inspirée par le mouvement des gilets jaunes en France.

Sahra Wagenknecht, qui a créé Aufstehen (Debout) en septembre, a déclaré que les manifestations françaises l’incitaient à croire qu’il était possible d’effectuer des changements sans être un parti politique. Elle a cité l’inégalité croissante en Allemagne et la frustration suscitée par l’incapacité du gouvernement à les combattre de manière adéquate.

Le visage public de Aufstehen, qui compte près de 170 000 membres inscrits, a déclaré qu’elle admirait La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon et le Momentum soutenu par Jeremy Corbyn au Royaume-Uni et qu’elle était en train de modeler le mouvement en s’inspirant de ces derniers.

« Nous avons de grands projets pour l’année prochaine, notamment parce que nous reconnaissons que lorsque les gens descendent dans la rue pour manifester – en particulier ceux qui n’ont pas voix au chapitre depuis des années et qui la retrouvent en protestant – alors un changement politique peut se produire », a-t-elle déclaré, s’adressant à l’association de la presse étrangère à Berlin.

« C’est ce que nous voyons en France en ce moment, » a-t-elle précisé.

0