Le taux de chômage français reste stable à 9,1% au troisième trimestre

Le taux de chômage en France est resté stable au troisième trimestre en dépit de la création récente d’emplois qui a poussé le taux d’emploi à son plus haut niveau depuis des décennies, selon des données officielles publiées ce mardi 20 novembre.

Un taux d’emploi qui reste vigoureux

Le taux de chômage en France s’est établi à 9,1% pour la période juillet-septembre, sans changement par rapport à trois mois plus tôt, a déclaré l’INSEE. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un taux de 9,2%.

L’Insee prévoyait le mois dernier que le taux de chômage tomberait à 8,9% à la fin de cette année, alors que l’économie se redressait au second semestre.

Tandis que les réformes du travail du président Emmanuel Macron de l’année dernière n’ont jusqu’à présent pas eu de répercussions considérables sur le chômage, les économistes affirment qu’elles renforcent progressivement l’emploi.

Lors de sa première grande avancée politique dans le cadre de son programme de réformes en faveur des entreprises, Emmanuel Macron a assoupli les lois du travail pour faciliter l’embauche et le licenciement de travailleurs, ce que recherchent depuis longtemps de nombreux employeurs français.

Bien que la croissance de l’emploi ait ralenti cette année, parallèlement à l’économie en général, des milliers de nouveaux emplois sont toujours créés, ce qui porte le taux d’emploi à 65,9%, soit le plus haut niveau jamais constaté depuis le début des années 1980, a déclaré l’INSEE.

0