Gilets jaunes : Bruno Le Maire a reçu des commerçants victimes des manifestations

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a rencontré des commerçants et des assureurs ce lundi 26 novembre pour évaluer l’impact économique des manifestations contre la hausse du coût du carburant.

Un pays bloqué

Les manifestants vêtus de vestes fluorescentes, appelés « gilets jaunes », mènent des actions sur les routes françaises depuis le 17 novembre, dressant des barricades et déployant des convois de camions pour ralentir la circulation, empêchant souvent l’accès aux centres commerciaux et à certaines usines.

Les détaillants français ont averti que des manifestations prolongées pourraient mener à mal la saison des achats de Noël et menacer des emplois, tandis que le président Emmanuel Macron ne montrait toujours aucun désir de réduire des taxes introduites l’année dernière sur le diesel et l’essence pour inciter la population à adopter des moyens de transport plus propres.

Les mouvements ont atteint de nouveaux sommets ce samedi 24 novembre à Paris, de violents affrontements on en effet eu lieu entre la police et des milliers de manifestants sur les Champs-Élysées.

“Demain, je réunirai au ministère de l’Économie et des Finances, des représentants de détaillants, marchands, artisans, chambres de commerce et fédérations d’employeurs du Medef pour évaluer la situation économique, son impact sur les ventes et notre économie, ainsi que les conséquences que nous devons en tirer”, a déclaré Bruno Le Maire au micro de BFM TV au lendemain des heurts.

La police a arrêté 101 personnes à Paris et 24 personnes ont été blessées dans les affrontements sur les Champs-Élysées ce samedi 24 novembre.

0