L’Ouzbékistan et la France signent des accords d’un montant global avoisinant les 5 milliards d’euros

L’Ouzbékistan et la France ont signé des accords d’investissement portant sur des projets totalisant environ 5 milliards d’euros, a annoncé le service de presse du président ouzbek, faisant référence aux résultats de la réunion de Shavkat Mirziyoyev avec la participation des plus grandes entreprises françaises lors d’une visite officielle du président ouzbek en France.

Des dirigeants de sociétés telles que Total, Total Eren, Orano, Fives Stein, Rungis Semmaris, Vinci, Suez, SAD, IDEMIA, Mercier, Thales Alenia Space, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, l’Agence française de développement ont notamment participé aux échanges.

Les hommes d’affaires français ont hautement apprécié les réformes économiques menées en Ouzbékistan et ont souligné que la libéralisation du système monétaire et la simplification de la procédure d’obtention de visas offraient des possibilités favorables de développement d’une coopération mutuellement bénéfique et d’un intérêt accru pour l’économie ouzbèke.

La partie ouzbèke a noté que l’Ouzbékistan créait de nombreuses opportunités pour les investisseurs étrangers et avait adopté les réglementations nécessaires pour stimuler et protéger leurs activités.

En Ouzbékistan, divers obstacles au développement des entreprises ont été éliminés et le contrôle du commerce extérieur et des tarifs douaniers a été considérablement réduit.

0