CHARGEMENT

Tapez votre recherche

En 2020, le bio a pris un peu de plomb dans l’aile en France

Actualités Conso

En 2020, le bio a pris un peu de plomb dans l’aile en France

La Rédaction
Partager
bio-france

Pour la première fois depuis des années, les produits bio se sont moins vendus en France. Le confinement est passé par là.

Après des années de croissance à deux chiffres aussi bien en France que dans d’autres pays d’Europe et du monde, le bio a quelque peu marqué le pas au cours de l’année 2020 dans l’hexagone.

S’il ne s’agit pas d’une dégringolade pour autant, les ventes du produits bio ont tout de même reculé de 3% sur l’année dans l’ensemble des enseignes de la grande distribution. Ce qui, au vu des volumes, représente tout de même une baisse plutôt notable puisque le bio représente un chiffre d’affaires annuel de 12 milliards d’euros en France.

Pourquoi le bio s’est-il moins vendu en 2020 ?

Il semblerait bien que le confinement est quelque peu rebattu les cartes car les consommateurs français se sont tournés de grès ou de force vers les circuits courts, les circuits les plus proches possible de leur domicile, quitte à ce que les produits ne soient pas labélisés bio.

Nombre de Français ont ainsi acheté leurs fruits et légumes au plus près de leur logement tout en favorisant dans le même temps des productions hexagonales. Vu l’offre encore insuffisante en produits issus de l’agriculture biologique made in France, les ventes sont donc parties quelque peu à la baisse.

Si les grandes exploitations agricoles françaises estampillées bio en ont été de leurs frais car leur production s’écoule habituellement en grandes surfaces, les petits producteurs ont quant à eux une belle carte à jouer. Le signal envoyé par les consommateurs français est en effet clair, ils privilégient les circuits courts, les produits français. Et ils ne diront jamais non à des produits bio si on leur propose au plus près de chez eux.

Tags:

Articles en relation