CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Agriculture : le secteur en crise mais le bio se développe à bon train en France

Actualités Conso

Agriculture : le secteur en crise mais le bio se développe à bon train en France

La Rédaction
Partager
agriculture-france

L’agriculture en France est en train de se transformer, en allant vers davantage de bio notamment. Mais le secteur demeure toujours dans une importante crise structurelle.

Si la France reste encore la toute première puissance d’Europe sur le front de l’agriculture, le filon n’en demeure pas moins sérieusement impacté. Le nombre d’agriculteurs ne cesse de diminuer, année après année. Alors qu’en 1982, on comptait 1 600 000 exploitants, il n’y en avait plus que 437 400 en 2016. D’un côté les exploitations deviennent de plus en productivistes et de l’autre le nombre d’espaces cultivés diminue.

Les agriculteurs souffrent d’une guerre des prix acharnés, pris en tenaille d’un côté par les acteurs de la grande distribution qui les essorent continuellement et de l’autre par une compétition européenne et internationale qui ne leur donne guère de chance. C’est tout le modèle dans son ensemble qui arrive à bout de souffle.

Alors l’agriculture française tente de se réinventer. C’est dans cette optique que des circuits-courts sont mis en place, sur le modèle de la vente à la ferme, du producteur au consommateur. Et ce pour faire sauter les intermédiaires et grossistes qui achètent les productions des agriculteurs pour une bouchée de pain. Et en parallèle, le bio gagne du terrain. Les surfaces bio ont même augmenté de plus de 13% en 2019, à tel point que la France est désormais numéro 2 en Europe.

L’agriculture française est en crise mais elle montre des signes de résilience qui laissent à croire que sa mutation lui sera bénéfique.

Tags:

Articles en relation