CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La SNCF veut se relancer grâce à des prix compétitifs

Actualités Business Emploi

La SNCF veut se relancer grâce à des prix compétitifs

La Rédaction
Partager
SNCF

Avec plus de 3 milliards d’euros de pertes et un chiffre d’affaires en chute libre, la SNCF mise sur une nouvelle politique tarifaire pour redresser la barre.

Entre des pertes colossales de plus de 3 milliards d’euros d’un côté et un chiffre d’affaires en chute de plus de 14% de l’autre, la SNCF est en train de dérailler. La situation est telle que dans le paysage économico-politique des voix se font entendre pour réclamer sa privatisation, qui permettrait d’apurer sa dette.

Mais pour l’heure, la SNCF fait fi de ses réclamations et compte bien se relancer en faisant revenir les passagers à bord de ses trains. Car du fait de la crise sanitaire, les Français ont préféré prendre leur voiture que le train pour ceux qui on pu se permettre de partir en vacances. Le trafic ferroviaire a été divisé par deux et le chiffre d’affaires du TGV a dégringolé de 54% en 2020.

Aussi, le groupe a fait savoir qu’une nouvelle grille tarifaire “plus simple et moins chère” est sur le point d’être mise en service. Elle a pour but de redresser la situation économique et financière du groupe en incitant les Français à laisser leur voiture chez eux pour à nouveau prendre place dans le train. D’autant que la SNCF va à terme être soumise au marché de la concurrence avec de nouveaux entrants européens qui vont venir lui grappiller des parts de marché.

En parallèle, la SNCF envisage un plan de suppressions de postes, 2 700 départs ne seront pas remplacés, et des économies pour plus d’un milliard d’euros en 2021.

Tags:

Articles en relation