CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Des taux d’intérêts immobilier au plus bas, mais moins de bénéficiaires

Actualités Conso

Des taux d’intérêts immobilier au plus bas, mais moins de bénéficiaires

La Rédaction
Partager
taux d'intérêts

Les taux d’intérêts en immobilier ont reculé en novembre pour atteindre un seuil proche de leur niveau historique. Mais moins de personnes en bénéficient.

L’observatoire Crédit Logement/CSA a réalisé une nouvelle étude sur le niveau des taux d’intérêts des crédits immobiliers et le résultat démontre qu’ils sont toujours au plus bas. En novembre dernier, ils s’établissaient ainsi en moyenne à 1,20%, soit un peu moins tout de même qu’au cours du mois d’octobre (1,21%).

Cette baisse, même légère, prouve selon l’observatoire que la tendance est à nouveau clairement à la baisse, après une franche hausse au sortir du premier confinement. Dans un communiqué, l’observatoire Crédit Logement/CSA explique que leur montant moyen “revient pratiquement au même niveau qui était le sien avant la mise en œuvre du premier confinement”. A l’arrivée, “en dépit du renforcement de la crise économique et sociale, les banques continuent à améliorer les conditions des crédits octroyés”.

Mais il existe un bémol. Les ménages les plus modestes de même que les jeunes ne profitent pas autant de cette baisse. Les crédits leur sont bel et bien accordés mais à des taux plus élevés que la moyenne et sur des durées plus longues qui plus est.

Il faut dire que la Banque de France avait tiré la sonnette d’alarme sur le taux d’endettement trop élevé de cette catégorie d’emprunteurs. Les banques ont semble-t-il appliqué à leur manière les recommandations de la BdF qui réclamait une plus grande rigueur dans l’octroi des crédits immobiliers.

Tags:

Articles en relation