CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Elisabeth Borne veut contraindre les entreprises à télétravailler

Actualités Emploi Management Politique

Elisabeth Borne veut contraindre les entreprises à télétravailler

La Rédaction
Partager
Elisabeth Borne

Elisabeth Borne, ministre du Travail, a déclaré que le télétravail n’est “pas une option” mais une “obligation” lors de la conférence de presse du Premier ministre.

Alors que les entreprises françaises de tout secteur subissent de plein fouet le retour de l’épidémie de coronavirus et doivent limiter la casse et éviter la banqueroute, Elisabeth Borne leur met un peu plus encore la pression.

La ministre du Travail s’est en effet fendue de déclarations pour le moins surprenantes en expliquant que le télétravail n’était “pas une option” mais bien une “obligation qui sera inscrite dans le nouveau protocole national en entreprise”. Et d’ajouter que “le temps de travail effectué en télétravail est porté à 100% pour les salariés qui peuvent effectuer leurs tâches à distance”.

Le protocole sanitaire qui avait été mis en place au printemps dernier était déjà une vraie contrainte pour les employeurs et leurs collaborateurs. Une contrainte à laquelle ils se sont tous pliés, mettant en place de nouvelles pratiques de travail, portant le masque en toute occasion, limitant les déplacements et les réunions à leur strict minimum. La prise de position d’Elisabeth Borne s’apparente à une sanction tandis que le monde de l’entreprise attendait un accompagnement de sa part.

La ministre a conclu sa prise de parole en rappelant que le dispositif de chômage partiel sera bel et bien reconduit jusqu’au 31 décembre.

Tags:

Articles en relation