CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Inauguration d’une importante interconnexion franco-britannique pour le transport transfrontalier d’énergie renouvelable

Actualités Industrie

Inauguration d’une importante interconnexion franco-britannique pour le transport transfrontalier d’énergie renouvelable

La Rédaction
Partager

Un interconnecteur de 240 kilomètres de long entre la France et le Royaume-Uni qui permettra aux pays de partager et de redistribuer l’énergie à faible teneur en carbone est entré en phase d’essai avant son ajout au réseau des deux pays.

Baptisé IFA2, le câble longe les fonds marins qui relie Portsmouth, dans le Hampshire au Royaume-Uni, et un endroit près de Caen, en Normandie, en France, va pouvoir permettre le partage du surplus d’énergie propre entre les deux pays.

National Grid, l’opérateur national du réseau électrique au Royaume-Uni, a déclaré qu’il s’attendait à ce que le câble fournisse 1,2 % des besoins en électricité de la Grande-Bretagne et contribue à éviter que 1,2 million de tonnes (Mt) de CO2 ne pénètrent dans l’atmosphère d’ici la fin de sa première année de fonctionnement.

Les interconnecteurs peuvent jouer un rôle important en aidant la Grande-Bretagne à décarboner son réseau énergétique et à minimiser la nécessité pour les pays connectés de stocker de l’énergie renouvelable au profit de l’envoi du surplus à leur voisin.

National Grid cherche à construire trois autres interconnexions et est actuellement en discussion avec le gestionnaire de réseau de transport néerlandais TenneT pour construire une ligne de quatre gigawatts qui l’aidera à partager l’énergie éolienne offshore avec le Royaume-Uni.
La ligne haute tension IFA 2 de 1 000 MW est la deuxième liaison de National Grid avec la France et est le résultat d’un investissement partagé de 700 millions de livres sterling (771 millions d’euros), avec les partenaires RTE.

Jon Butterworth, PDG de National Grid Ventures, également implanté aux Etats-Unis, a déclaré : “Alors que les dirigeants ont les yeux rivés sur la pandémie et sur la gestion des répercussions sur nos vies, nous savons que les progrès accomplis vers l’objectif du “zéro net” ne peuvent pas se permettre d’être oubliés et que la Grande-Bretagne doit maintenir l’élan en matière de réduction des émissions de carbone.

“Le lancement de l’interconnexion IFA2, qui relie les réseaux électriques français et britannique, est une étape importante pour accélérer notre progression vers un avenir plus propre et plus vert”.
Kwasi Kwarteng, ministre britannique des entreprises, de l’énergie et de la croissance propre, a déclaré : “L’ouverture de cet interconnecteur IFA2 fournira suffisamment d’électricité propre pour alimenter un million de foyers britanniques, je suis donc ravi de voir cette entreprise commune être lancée.

“Les récents engagements du gouvernement en faveur du développement de notre infrastructure éolienne en mer montrent à quel point le Royaume-Uni est un leader mondial de la production d’énergie à faible teneur en carbone et l’IFA2 nous permettra de partager ces avantages avec nos amis et voisins en France“.

Tags:

Articles en relation