CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Emmanuel Macron courtise l’élite de Davos à Versailles

Business Industrie

Emmanuel Macron courtise l’élite de Davos à Versailles

La Rédaction
Partager

Emmanuel Macron veut convaincre les investisseurs étrangers que la France reste l’un des endroits les plus propices aux affaires en Europe, alors même qu’elle entrera bientôt dans le troisième mois de sa plus longue grève des transports.

Comme il le fait chaque année à la veille de la réunion de Davos, le président français a organisé son propre type de sommet dans le cadre grandiose du château de Versailles, ancienne résidence des rois de France construite par Louis XIV au XVIIe siècle.

Plus de 200 hauts dirigeants et banquiers mondiaux entendront Emmanuel Macron et ses ministres vanter les mérites de son programme de réforme et les inciteront à continuer d’investir dans le pays. En entrée, le bureau du président français a annoncé avant l’ouverture de ce « mini Davos » qu’un investissement de 4 milliards d’euros avait déjà été annoncé à la veille du sommet Choisir la France.

L’élite de Davos se rendra probablement à Versailles en voiture, pas en train. La protestation massive qui a commencé début décembre contre les plans de réforme des retraites du président français compte encore environ 5% des cheminots en grève, et les transports sont toujours perturbés, notamment à Paris et ses environs.

Selon une enquête commandée par le gouvernement français, 71% des investisseurs étrangers pensent que les grèves ont «un impact négatif» sur l’attractivité du pays. Pourtant, il y a des raisons de penser que les grèves n’auront pas d’impact majeur et durable sur l’économie.

Tags: