CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Air France renonce définitivement au rachat de XL Airways

Actualités Business

Air France renonce définitivement au rachat de XL Airways

La Rédaction
Partager
Air-france-xl-airways

Alors que XL Airways est au bord de la faillite, Air France a définitivement fermé la porte à une éventuelle reprise de la compagnie aérienne low-cost.

L’avenir de XL Airways s’assombrit de plus en plus car après avoir été placée en redressement judiciaire, la compagnie aérienne low-cost n’intéresse plus du tout Air France. Et c’est le directeur général d’Air France-KLM, Ben Smith, qui l’a fait clairement savoir en déclarant que “Le modèle du low-cost long-courrier ne nous a pas encore convaincu. Avec nos 12 B777 haute densité, nous avons déjà une offre loisirs qui fonctionne.  Je ne pense pas que le modèle de XL Airways puisse être complémentaire”. 

Pourtant Ben Smith avait reçu des appels du pied de la part des actionnaires de XL Airways, mais le Canadien s’est montré intraitable sur le sujet à maintes reprises. Déjà lors de sa prise de fonctions courant septembre 2018, le nouveau DG d’Air France fraîchement arrivé de Air Canada avait fermé la porte à une éventuelle reprise. L’opération avait pourtant été impulsée par l’ancienne direction d’Air France qui songeait alors à monter au capital de XL Airways à hauteur de 40% pour 40 millions d’euros. Mais Ben Smith ne l’entend pas de cette oreille et ne souhaite pas s’embarquer dans une aventure pour le moins incertaine et en profite au passage pour mettre de côté un concurrent sur de nombreux vols transatlantiques.

L’homme d’affaires fait passer la mauvaise nouvelle en arguant que la législation française est un handicap pour le développement économique d’Air France. Car le fait est que la reprise de l’activité d’une entreprise en situation de redressement judiciaire contraint le repreneur à intégrer la totalité des salariés de l’entreprise en difficulté, et selon les mêmes conditions salariales.

Tags:

Articles en relation