CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La municipalité de Bourg-en-Bresse mise à l’amende pour avoir embauché trop de femmes à des postes à responsabilité

Actualités Emploi

La municipalité de Bourg-en-Bresse mise à l’amende pour avoir embauché trop de femmes à des postes à responsabilité

La Rédaction
Partager

Les autorités locales de la ville de Bourg-en-Bresse, dans le centre de la France, ont été condamnées à une amende de 90 000 euros pour non-respect de la parité en mettant trop de femmes à des postes de direction. Le maire devrait faire appel à la secrétaire d’État pour l’égalité des sexes.

Les autorités locales de Bourg-en-Bresse ont reçu notification de la sanction la semaine dernière.

La préfecture l’a condamnée à une amende de 90 000 euros pour avoir enfreint la loi française sur la parité des sexes de 2017 qui stipule que le ratio hommes / femmes dans les services publics ne doit pas dépasser 60/40. Et cela fonctionne dans les deux sens.

Il a été constaté que Bourg-en-Bresse avait embauché des femmes à quatre des cinq postes de direction.

Jean-François Debat, maire socialiste de Bourg-en-Bresse et chef de la collectivité en question, a réfuté l’amende.

“Je pense que c’est insolent d’être sanctionné pour ce motif”, a-t-il déclaré au micro d’Europe 1.

“Le but de la loi, même si elle est écrite en termes de parité, est d’encourager davantage de femmes à occuper des postes à responsabilité au plus haut niveau. En France, dans les collectivités locales, le ratio est de 70% d’hommes et 30% de femmes.”

Il a déclaré qu’il demanderait à Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité des sexes, d’intervenir, insistant sur le fait qu’il méritait des “félicitations plutôt que des réprimandes” pour cette situation.

Malgré la menace de sanctions, la parité n’est pas encore en place au niveau national dans les équipes de direction du secteur public.

Les femmes occupaient 30% des postes en 2017, ce qui est bien en deçà de l’objectif, selon les derniers chiffres.

Un rapport récent a montré que la ville de Lille avait reçu une sanction similaire à Bourg-en-Bresse en 2017 pour avoir trop de femmes à la barre.

Mais 16 autres collectivités ont été condamnées à une amende pour avoir embauché trop d’hommes.

Tags:

Articles en relation