CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Les chefs d’entreprise français appellent le gouvernement à poursuivre les réformes

Management

Les chefs d’entreprise français appellent le gouvernement à poursuivre les réformes

La Rédaction
Partager

Les chefs d’entreprise français ont appelé le président Emmanuel Macron à poursuivre son programme de restructuration de l’économie, alors même que la croissance de la zone euro montre des signes de ralentissement.

La réforme des retraites, un vaste chantier

Emmanuel Macron a bouleversé l’économie française en modifiant la législation du travail et en réduisant les impôts sur les sociétés. Ces efforts se heurtent désormais à un ralentissement plus général de la zone euro, les tensions commerciales affectant les exportateurs et les entreprises industrielles. En juin, une mesure de la confiance dans le secteur manufacturier français a chuté à son plus bas niveau en six ans, selon des données publiées ce lundi 8 juillet.

Néanmoins, trois ans après son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron doit s’attaquer aux aspects les plus difficiles et les plus délicats de son projet, selon les dirigeants réunis chaque année lors d’un rassemblement annuel à Aix-en-Provence, en France.

“La prochaine étape majeure est la réforme du système de retraite français, et ce sera plus difficile que les allocations de chômage”, a déclaré Pierre-André de Chalendar, président-directeur général du fabricant de matériaux de construction Saint-Gobain, lors d’un entretien. “Il s’agit de mener une réforme systémique et de s’adapter au nouveau contexte démographique.”

Les chefs d’entreprise présents à la conférence ont salué la décision d’Emmanuel Macron de faire adopter par décret une réforme des allocations de chômage. Bien que les demandeurs d’emploi vont devoir face à des obstacles plus importants en ce qui concerne les avantages, une partie du plan comportera des pénalités financières pour les entreprises qui dépendent de contrats à court terme.

Les entreprises et les syndicats décident généralement de toute modification du système de chômage, mais cette fois, le gouvernement d’Emmanuel Macron en a pris le contrôle.

Tags:

Articles en relation