CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Gilets jaunes : Muriel Pénicaud met en garde contre la menace pesant sur le marché du travail

Emploi

Gilets jaunes : Muriel Pénicaud met en garde contre la menace pesant sur le marché du travail

La Rédaction
Partager

Les manifestations anti-gouvernementales des gilets jaunes auraient affecté le marché du travail français et mis en danger les revenus de 100 000 travailleurs, a averti la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Une menace pèse sur le marché du travail

“Ce sont environ 10 000 employés qui sont menacés (de perdre leur emploi) par semaine”, a déclaré Mme Pénicaud à l’antenne de CNews.

“Il y a déjà 58 ​​000 travailleurs menacés de licenciement. Si nous continuons ainsi, ce serait 80 000, ce serait 100 000”, a-t-elle ajouté.

Muriel Pénicaud a déclaré que le gouvernement avait déjà alloué 32 millions d’euros pour aider à payer “ceux qui ne peuvent pas aller travailler à cause de la violence”.

“Nous sommes très préoccupés par cela, car il ne s’agit pas d’un problème à court terme. La violence, qui est inacceptable, présente certains risques de chômage”, a-t-elle souligné.

Depuis novembre 2018, des personnes en colère contre la taxe sur les carburants et les réformes économiques injustes ont bloqué les routes, occupé les postes de péage et organisé des manifestations nationales.

Les samedis passés ont été marqués par de violentes manifestations au cours desquelles des manifestants ont incendié des véhicules et des barricades et se sont affrontés avec la police dans plusieurs villes de France.

Paris, première destination touristique du pays, a été mis sous clé les weekends depuis le 17 novembre 2018, forçant les magasins et les restaurants à fermer leurs portes en raison des craintes d’émeute.

Les statistiques de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) montrent que le mouvement du “gilet jaune” pèsera sur l’économie nationale française, prévoyant une croissance plus lente de 1,5% pour 2018, en baisse de 2 points de pourcentage par rapport à une estimation précédente.

Tags:

1 Commentaire

  1. Avatar
    dubitatif 13/01/2019

    je suis pas sûr qu’evoquer le probléme de l’emploi calme les giléjones ..