L’Iran utilise la technologie Peugeot malgré le retrait du constructeur français

Le PDG d’Iran Khodro (IKCO), principal constructeur automobile iranien, a déclaré que sa société utilisait la technologie que PSA Peugeot Citroën avait importée en Iran, bien que le constructeur français ait quitté le pays à la suite des sanctions américaines.

La technologie PSA toujours disponible en Iran

Interrogé par des journalistes sur les dommages causés aux intérêts nationaux de l’Iran après la violation par Peugeot d’un accord avec Iran Khodro et sa décision de quitter le pays, Hachem Yekke Zare ‘a déclaré ce lundi 7 janvier : “Peugeot est venu en Iran et a rapporté de l’argent, l’investissement restant disponible en Iran. ”

Il a également noté que le constructeur français avait exporté sa technologie de fabrication automobile vers l’Iran, qui est maintenant utilisée dans l’industrie automobile.

Le chef d’IKCO a déclaré que sa société essayait de continuer à produire les voitures qui devaient être fabriquées conjointement dans le cadre du contrat avec Peugeot, même si la partie française n’accepte pas de maintenir l’accord.

En juin 2016, Iran Khodro et le constructeur français Peugeot-Citroën (PSA) ont convenu de lancer une société automobile commune à Téhéran dans le cadre d’une entreprise commune pour un montant de 400 millions d’euros.

Mais en 2018, la société française a renié l’accord et a décidé d’obéir aux sanctions américaines contre Téhéran en quittant l’Iran.

0