EDPR cède une participation des parcs éoliens offshore de Noirmoutier et Treport

EDP Renovaveis SA cède 13,5% du capital des projets éoliens de Noirmoutier et de Treport situés au large des côtes françaises à la société japonaise Sumitomo Corp, moyennant un paiement initial de 42,8 millions d’euros.

Engie reste majoritaire

Comme annoncé par Sumitomo, la société japonaise acquiert une participation totale de 29,5% dans le partenariat développant les deux parcs éoliens offshore de 496 MW. Les deux installations forment un projet unique de 992 MW à Yeu-Noirmoutier et à Dieppe-Le Tréport.

La branche des énergies renouvelables de l’entreprise portugaise Energias de Portugal SA continuera à détenir une participation de 29,5% dans le projet, tandis que l’entreprise française Engie SA reste l’actionnaire majoritaire avec 31% des actions. Le dernier investisseur dans le projet est la Banque des territoires, qui fait partie de la banque française Caisse des dépôts, avec un intérêt de 10%.

EDPR a noté que le prix de vente susmentionné peut augmenter à l’avenir si certaines conditions sont remplies.

Les parcs éoliens particuliers devraient être mis en service en 2021 et utiliseront 62 turbines Siemens Gamesa de 8 MW.

0