Zara : Inditex passe le cap des 100 milliards de valorisation en Bourse

Inditex, groupe possédant les marques Zara, Massimo Dutti ou encore Bershka, a dépassé ce mercredi 5 août pour la première fois le seuil symbolique des 100 milliards d’euros de capitalisation boursière.

Le mastodonte espagnol du prêt-à-porter, qui joue des coudes chaque année avec le suédois H&M pour la place de numéro un mondial dans le domaine, est à ce jour le troisième groupe ibérique à franchir le cap des 100 milliards, avec la banque Santander et l’opérateur Telefonica.

Ce mercredi à la Bourse de Madrid, le titre a atteint une valorisation de son titre à 32,08 euros en séance, en hausse de 55% sur un an, grâce aux stimuli de la reprise économique en Espagne, tandis que l’euro faible et la consolidation des ventes en lignes profitent au groupe. En tant que principal bénéficiaire, l’homme qui doit avoir le sourire aux lèvres n’est autre qu’Armancio Ortega, 79 ans, fondateur de l’entreprise et première fortune d’Espagne.

Et au fil des années, Ortega serait devenu, selon le dernier classement Bloomberg des milliardaires, le deuxième homme le plus riche du monde, passant devant Warren Buffet pour arriver juste derrière Bill Gates, avec une fortune estimée à 72,3 milliards de dollars.

La mode à petit prix

Le premier point de vente Zara a ouvert à La Corogne, en Galice, et depuis, le groupe n’a cessé de grandir en imposant un modèle calqué au plus près des créateurs de mode, tout en proposant des petits prix. Ce concept, Inditex l’a propagé à travers le monde, grâce désormais à un réseau fort de 6 700 boutiques dans près de 90 pays.

1