Le marché de l’emploi canadien en berne

Le marché du travail canadien serait finalement un peu plus austère que prévu, selon un nouvel indice développé par la Banque TD. L’équipe d’économistes de l’institution financière soulignerait que la sous-utilisation du capital humain, le travail à temps partiel involontaire et le chômage à long terme auraient un impact assez négatif.

image

Taux records

 

Randall Bartlett, un de ces économistes engagés par la Banque TD, constate que le marché de l’emploi a baissé ces deux dernières années. Sa théorie, qui n’a pas été celles des médias dernièrement, expliquerait pourquoi la Banque du Canada laisse les taux stagner actuellement.

L’étude démontre que le travail à temps partiel involontaire est à un niveau plus élevé que celui atteint lors de la récession de mars 2009 et que le taux de chômeurs à long terme, est également plus élevé que cette même année.

À propos de la Banque TD (TD Bank) : la Banque Toronto-Dominion fait partie du Groupe financier Banque TD (TD Bank Financial Group). Elle est une des plus importantes institutions financières du Canada. Le groupe emploie aujourd’hui plus de 52 000 personnes à l’échelle internationale (sociétés affiliées incluses), desservant plus de 22 millions de clients.

source

0