CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Rénovation énergétique : le “big-bang” selon Pompili

Actualités Politique

Rénovation énergétique : le “big-bang” selon Pompili

La Rédaction
Partager
rénovation-énergétique-france

La ministre de la Transition écologique a annoncé qu’un “big-bang” allait intervenir sur le secteur de la rénovation énergétique.

La rénovation énergétique est l’un des chantiers auxquels s’attaque Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique. Il faut dire qu’il s’agit là d’un axe important dans la baisse des émissions de CO2 pour in fine tendre vers la fameuse neutralité carbone.

Il y a fort à faire car nombre de bâtiments publics comme privés sont de véritables passoires thermiques. Mais la ministre entend changer durablement la donne, en s’inspirant du rapport Sichel qui met en avant plusieurs mesures parmi lesquelles la création d’un accompagnateur rénov’.

Véritable maître d’œuvre des projets de rénovation énergétique “Ce professionnel agréé par l’État accompagnera gratuitement les ménages pour déterminer quels travaux sont nécessaires, à quel coût et de quelles aides chacun pourra bénéficier” comme l’a déclaré la ministre. L’intervention de cet expert sera par ailleurs facturé 1 200€ par chantier de rénovation énergétique; un coût qui sera entièrement pris en charge par l’Etat pour les foyers aux revenus les plus modestes.

Autre mesure retenue : la poursuite du dispositif MaPrimeRénov. Après avoir connu un franc succès selon les calculs de la ministre, le dispositif sera reconduit.

Par ailleurs, le Pam – Prêt avance mutation – pourrait également être adapté, d’après les recommandations du rapport Sichel. Barbara Pompili expliquant à ce propos que Avec ce prêt, les ménages ne paieront que les intérêts du prêt, le remboursement total n’interviendra que lors de la revente. L’idée c’est que les plus modestes ne soient pas bloqués par ce reste à charge”.

Enfin, l’interdiction à la location de logements dont le DPE est classé G, soit la pire note, sera vraisemblablement intégré au projet de loi : “Si nous y parvenons, nous passerons de 1,8 million de logements concernés par une obligation de rénovation à 4 millions”

Tags:

Articles en relation