CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Total enregistre une perte colossale et veut changer de nom

Actualités Business Industrie International

Total enregistre une perte colossale et veut changer de nom

La Rédaction
Partager
Total

Le groupe énergétique et pétrolier français Total a enregistré une perte de plus de 7 milliards de dollars en 2020.

En pleine stratégie de repositionnement d’image, le groupe Total s’étrangle. Et pour cause car le pétrolier et gazier français a présenté en début de semaine un résultat particulièrement mauvais pour l’année 2020.

Accusant une perte sèche de 7,2 milliards de dollars, Total réalise une performance des plus médiocres, tandis que le groupe enregistrait plus de 11 milliards de dollars de bénéfices en 2019.

Bien entendu, la pandémie est la principale voire la seule explication à cette dégringolade. La chute du baril de pétrole couplé à la forte baisse de la demande provoquée par les différents confinements décidés pour tenter de contrer la pandémie de covid en sont les deux explications.

Cette nouvelle tombe au plus mauvais moment pour le groupe français qui essaie de verdir son image en changeant, en modifiant, son nom. Ce ne sera plus Total mais TotalEnergies, une nouvelle marque industrielle qui selon le groupe se veut un témoin de son engagement dans la transition énergétique.

Aussi, pour tenter de sauver les meubles, les experts du groupe se veulent optimistes pour l’année 2021. Ils anticipent une production de pétrole stable tout en réduisant ses dépenses de l’ordre de 500 millions d’euros supplémentaires, après avoir réduit ses coûts de plus d’1 milliard d’euro en 2020. Patrick Pouyanné, le PDG de Total explique que “le groupe affirme sa volonté de se transformer en une compagnie multi-énergies pour répondre au double défi de la transition énergétique: plus d’énergie, moins d’émissions”.

Tags:

Articles en relation