CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La France soutient la Grèce face aux tensions en mer Égée

Non classé

La France soutient la Grèce face aux tensions en mer Égée

La Rédaction
Partager

Une frégate de la marine grecque escorte déjà le porte-avions français Charles De Gaulle dans ses opérations en Méditerranée.

La France se tiendra aux côtés de la Grèce et de Chypre dans leurs différends avec la Turquie concernant les zones maritimes en Méditerranée, a déclaré ce dimanche 23 février la ministre française de la Défense Florence Parly dans un journal grec.

La Grèce et la Turquie sont en désaccord sur une multitude de questions allant des droits miniers dans la mer Égée à Chypre divisé ethniquement. Les tensions sont également élevées en raison des forages turcs au large de Chypre et l’Union européenne a préparé des sanctions contre la Turquie en réponse.

“La France a l’intention de se tenir aux côtés de la Grèce et de l’aider à faire face aux multiples tensions en mer Égée et en Méditerranée orientale”, a déclaré Mme Parly au journal To Vima dans une interview.

Elle a déclaré que le président français Emmanuel Macron avait clairement indiqué lors de sa rencontre avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis fin janvier que Paris et Athènes devaient renforcer leur coopération en matière de défense.

Une frégate de la marine grecque escorte déjà le porte-avions français Charles De Gaulle dans ses opérations en Méditerranée.

“La France soutient la Grèce et Chypre sur la question du respect de leur souveraineté dans les zones maritimes et condamne, avec ses partenaires européens, le non-respect par la Turquie de ces règles fondamentales”, a-t-elle déclaré au journal.

Athènes a été irrité par un accord entre la Libye et la Turquie signé le 27 novembre qui trace une frontière maritime entre les deux pays proches de l’île grecque de Crète, qualifiant l’accord de violation flagrante du droit international.

La Turquie et le gouvernement libyen ont signé l’accord définissant leurs frontières et un accord sur le renforcement de la sécurité et de la coopération militaire.

La Grèce a qualifié l’accord d’absurde, car il ignore la présence de la Crète entre les côtes de la Turquie et de la Libye.

Mme Parly a déclaré que l’accord entre la Turquie et la Libye est une source de grande préoccupation. “Cet accord met en danger les intérêts et la sécurité de la région. Il n’a aucune valeur juridique et n’est pas conforme au droit international”, a-t-elle indiqué.

Tags:

Articles en relation