CHARGEMENT

Tapez votre recherche

L’UE réagit vivement aux sanctions commerciales américaines

International Politique

L’UE réagit vivement aux sanctions commerciales américaines

La Rédaction
Partager
UE-sanctions-commerciales-USA

Depuis que les Etats-Unis ont officiellement appliqué une hausse des tarifs douaniers, l’UE se prépare à riposter.

Alors que l’OMC a validé la hausse de 7,5 milliards de dollars de droits de douane sur les importations européennes aux USA, l’UE n’a pas tarder à faire connaître sa réponse.

Pour rappel, les Etats-Unis appliquent dorénavant une majoration de 25% sur un large panel de produits européens en réponse aux pratiques anticoncurrentielles des états membres dans la bataille Airbus vs Boeing.

Cela fait quatorze ans que les USA se plaignent des subventions accordées à l’avionneur européen par des pays tels que l’Allemagne, l’Espagne, la France et le Royaume-Uni. L’OMC a récemment rendu un premier verdict dans cette bataille en accordant le droit à l’administration américaine de réparer le préjudice par une majoration substantielle des droits de douanes.

Vers une guerre commerciale UE-USA ?

Entrées en vigueur depuis le vendredi 18 octobre, les sanctions américaines ne sont pas passées inaperçues en Europe, c’est le moins que l’on puisse dire. Des représentants français, espagnols et britanniques ont immédiatement appelé les Etats-Unis à revenir sur leurs positions tout en avertissant que l’UE se tenait prête à riposter.

Boris Johnson et Bruno le Maire pour ne citer qu’eux se sont à la fois montrés déçus par l’attitude de Washington tout en avertissant que les sanctions américaines “auront des conséquences négatives, politiquement et économiquement”. Le ministre de l’Economie français s’interrogeait d’ailleurs sur la pertinence d’une telle approche de la part des USA : “est-ce l’intérêt des États-Unis d’avoir une guerre commerciale avec l’Europe alors qu’il y a déjà une guerre commerciale avec la Chine?”.

Ainsi dès le printemps prochain, l’Union européenne pourrait instaurer à son tour des sanctions douanières avec l’aval de l’OMC.

Tags:

Articles en relation