CHARGEMENT

Tapez votre recherche

L’IFI devrait rapporter deux fois le montant initialement prévu

Politique

L’IFI devrait rapporter deux fois le montant initialement prévu

La Rédaction
Partager
IFI-France

L’IFI qui remplace feu l’ISF devrait rapporter le double du montant qui avait été initialement calculé. Une bonne nouvelle pour les recette fiscales de la France.

L’IFI devrait selon les estimations des économistes de Bercy générer près de 2 milliards d’euros de recettes fiscales chaque année à la France, 1,9 milliard exactement. Soit plus du double qu’initialement escompté. Car lors du vote de la réforme, l’Impôt sur la Fortune Immobilière devait rapporter quelques 850 millions d’euros par an. A l’arrivée, l’IFI devrait donc produire 300 millions d’euros supplémentaires de recettes fiscales dès cette année 2019. Et la dynamique ne faiblirait pas puisqu’en 2020 également, le ministère de l’Economie et des finances planche sur 1,9 milliard d’euros de rentrées fiscales. A l’arrivée, le coût de la réforme diminuerait lui aussi, passant de 3,2 milliards d’euros calculé en 2017 à 2,3 milliards d’euros en 2019.

La base d’imposition de l’IFI en nette hausse

A quoi est dû cette nette hausse des prévisions ? Bercy avait dans un premier temps tablé sur des estimations prudentes, éprouvant des difficultés à identifier clairement le patrimoine imposable des contribuables. Des recettes de l’ordre de 850 millions d’euros par an semblaient être une estimation plutôt raisonnable. Mais entre le moment où l’IFI a été imaginé et celui où il a été plus finement calculé, l’actif imposable des Français est à présent connu. Il est de non moins de 300 milliards d’euros, contre 1,028 milliards pour l’ISF.

Mais à la différence de l’ISF qui était payé par 350 000 foyers fiscaux, l’IFI quant à lui concernera 130 000 contribuables et s’intéresse uniquement à leur patrimoine net immobilier.

Tags:

Articles en relation