Guerre des drones : Zipline montera-t-il sur le trône?

Le secteur de la livraison par drone, considéré comme un marché plein de promesses, connait une compétition féroce. Dans cette lutte pour la domination des airs, la start up Zipline, favorite des investisseurs, semble bien partie. Sa particularité : la livraison de produits médicaux vitaux, un secteur où son approche pionnière a déjà fait ses preuves.

Imaginez un monde où les médicaments, les poches de sang et les greffons à même de sauver des vies arriveront jusqu’aux médecins en quelques dizaines de minutes au lieu d’être soumis aux aléas du transport routier : telle est la promesse de Zipline.

Zipline, une start up très courtisée

Après avoir levé récemment 190 millions de dollars, cette société californienne vient de rejoindre le club très fermé des start up valorisées à 1 milliard de dollars. Dans un domaine où Amazon et Google font figure de futurs géants, elle s’est imposée comme le challenger à suivre. Et cela sans renoncer à sa spécificité.

Après des années de désillusion à l’égard de la tech, où les promesses de changer le monde ont engendré des menaces nouvelles sur la vie privée et un sentiment d’intrusion, ses fondateurs avaient pour ambition de renouer avec l’esprit pionnier de la Silicon Valley. Son CEO Keller Rinaudo a déclaré vouloir créer un nouveau modèle « en montrant que la bonne entreprise tech avec la bonne mission et la meilleure équipe peuvent améliorer la vie de chaque personne sur la planète ».

Et en matière de technologie, Zipline a quelques longueurs d’avance. Parce qu’elle agit dans un secteur où le temps est précieux et la vitesse d’exécution cruciale, la start up a misé dès le départ sur la rapidité de ses drones. Au printemps dernier, elle se targuait d’avoir inventé le drone de livraison le plus rapide au monde. Dotés de panneaux solaires pour un fonctionnement 100% renouvelable, ses engins sont capables d’agir sur un rayon de 160 kilomètres, avec une vitesse de croisière de 110 kilomètres heure et un fret de 1,75 kilo.

 

Un modèle qui change le monde et qui séduit les investisseurs

Aujourd’hui, Zipline compte parmi les services de livraison par drones les plus performants. Notamment grâce à sa success story au Rwanda. En juillet 2016, la start up a commencé à déployer son dispositif au Pays des Mille Collines, dont le relief escarpé a toujours posé des problèmes insurmontables aux équipes médicales.

Le fonctionnement du service est d’une simplicité redoutable : les hôpitaux passent leurs commandes par SMS, le drone part de sa base médicale et le récipiendaire reçoit un SMS quelques minutes avant que l’engin procède au parachutage du colis à basse altitude. Désormais, la livraison de médicaments, d’anti-vaccins et de poches de sang peut être effectuée partout dans la région en moins de 30 minutes. Des délais de livraison parfois divisés par huit. Egalement accessible en Tanzanie, le service doit maintenant être mis en place au Ghana.

Le positionnement de Zipline et l’état d’avancement de ses services ont suscité l’intérêt de nombreux investisseurs. Parmi eux, on trouve The Rise Fund, Goldman Sachs, Toyota Tsusho Corp ou encore SGH Capital. Un fonds dénicheur de talents qui a su investir avant tout le monde dans des start up disruptives et compte à son actif, Guadrant Health et Zume Pizza. Depuis sa fondation en 2014, la start up dirigée par Keller Rinaudo a déjà levé 230 millions de dollars.

Fort des 190 millions engrangés au cours des derniers mois, Zipline a pour ambition d’étendre ses services en Afrique, en Asie et en Amérique. L’objectif affiché est de venir en aide à 700 millions de personnes dans le monde au cours des cinq années à venir.

Et puis il y a le marché nord-américain. « Nous avons montré que cette technologie peut sauver des vies à l’étranger, maintenant, nous allons montrer qu’elle peut aussi sauver des vies aux États-Unis », déclarait Rinaudo en 2018. Une phase de tests devrait être lancée en Caroline du Nord dans le courant de l’année, sur un marché où Amazon et Google expérimentent déjà leurs drones de livraison. La lutte pour le trône ne fait que commencer.

0