Le climat économique de la zone euro s’améliore

Le climat économique dans la zone euro a atteint un indice de 105,1 en mai, dépassant les attentes de 103,9.

L’amélioration de la confiance dans la zone euro a résulté d’une confiance accrue dans l’industrie et, dans une moindre mesure, dans les services et les consommateurs, tandis que la confiance est restée pratiquement stable dans le commerce de détail et s’est sensiblement ralentie dans le secteur de la construction.

Parmi les plus grandes économies de la zone euro, l’indice de mesure du climat économique – l’ESI – a fortement augmenté en France (+4,0), nettement aussi en Italie (+1,7) et en Espagne (+1,3) et légèrement en Allemagne (+0,4). Le sentiment ne s’est apaisé qu’aux Pays-Bas (-1,3).

La confiance industrielle est passée de -4,3 à -2,9, contre une prévision de -4,2. La confiance dans les services est passée de 11,8 à 12,2 et a dépassé les attentes de 11,0. La confiance des consommateurs a été finalisée à -6,5.

L’ESI avait été mis de côté durant quelque temps, il est en hausse de 0,2 à 103,8 seulement. Cela est principalement dû à la forte détérioration de la confiance de la plus grande économie de l’UE hors de la zone euro, le Royaume-Uni (-4,8).

Également rendu public, l’indice du climat des affaires a chuté de -0,12 à 0,30, en deçà des attentes de 0,40. Les opinions des dirigeants sur la production ainsi que sur les carnets de commandes à l’exportation se sont fortement détériorées, de même que, dans une moindre mesure, leurs évaluations des carnets de commandes globaux, tandis que les prévisions de production et les évaluations des stocks de produits finis se sont améliorées.

0