CHARGEMENT

Tapez votre recherche

La croissance française maintient le rythme de façon inattendue

Industrie Politique

La croissance française maintient le rythme de façon inattendue

La Rédaction
Partager

Une hausse des exportations a masqué une performance intérieure décevante pour l’économie française fin de 2018, les protestations des gilets jaunes ayant perturbé les dépenses de la consommation ainsi que les investissements.

Chute importante en décembre

Au dernier trimestre 2018, période marquée par les manifestations des gilets jaunes, l’économie a crû de 0,3%, soit plus que ne le prévoyaient les économistes, le commerce contribuant pour 0,2 point. Les dépenses des ménages ont stagné et un rapport séparé a révélé une chute considérable en décembre seulement, le mois de pointe des manifestations.

Les chiffres du PIB français, qui affichent également la plus forte croissance annuelle depuis plus de deux ans, arrivent un jour avant ceux de la zone euro élargie et de certains de ses plus grands pays membres.

L’économie italienne est probablement entrée en récession à la fin de 2018 – un destin que l’Allemagne n’a qu’évité de justesse après avoir annoncé une croissance modeste au quatrième trimestre. Alors que les indicateurs de confiance des entreprises diminuaient face aux incertitudes croissantes liées à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et aux retombées du Brexit, la Banque centrale européenne a reconnu que les risques pesant sur les perspectives étaient désormais “à la baisse”.

La performance de la France au quatrième trimestre a ainsi permis une croissance de 1,5% en 2018. Il s’agit d’un net ralentissement par rapport aux 2,3% de 2017. L’économie devrait afficher un taux de 1,5% en cette année 2019.

Tags:

Articles en relation