Emmanuel Macron accusé de “saigner la France” alors que la croissance économique se défile

Les estimations de croissance économique en France ont été revues à la baisse par le gouvernement, tandis que le président est accusé de “saigner” le pays.

Une croissance revue à la baisse

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le budget de l’année prochaine serait basé sur une estimation de croissance plus faible que prévu, les chiffres passant de 1,9% prévu en avril à 1,7%.

Selon les prévisions, la croissance aurait dû atteindre 2% au début de l’année prochaine, mais l’économie a connu des difficultés ces derniers mois.

M. Philippe s’est engagé à maintenir les réductions de dépenses prévues pour réduire le déficit budgétaire, les dépenses sociales étant la cible de la prochaine vague de réformes, ce qui exaspère les députés.

Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France Insoumise, a déclaré que les coupes budgétaires entraîneraient “la saignée de l’Etat et des services publics”.

“Peu à peu, l’Etat providence est en train de se dissoudre et l’Etat administratif est au bord de l’effondrement, car moins d’argent est investi dans les coffres de la France.”

Il a accusé l’actuel leader français pro-business d’essayer de “remplacer” le secteur public par le secteur privé.

Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré dans une interview au Journal du Dimanche (JDD) que le gouvernement poursuivrait ses plans de réforme, car une croissance inférieure aux prévisions avait pesé sur le déficit budgétaire.

0