Villes intelligentes : un modèle français utilisé pour faire de Chiang Mai une smart city

En Thaïlande, l’Agence nationale de l’innovation (NIA) utilise un modèle français pour la construction d’un district dédié à l’innovation dans la ville de Chiang Mai en vue d’attirer une communauté internationale de start-ups.

Paris & Co s’exporte en Thaïlande

Les entreprises technologiques françaises souhaitent également investir davantage dans les projets Smart City en Thaïlande, mais aussi dans le Corridor économique de l’Est (CEE).

« La NIA veut appliquer un modèle français appelé Paris & Co à Chiang Mai pour construire un district d’innovation », a déclaré Pun-Arj Chairatana, directeur de l’Agence.

S’exprimant après le Smart City Forum franco-thaïlandais, il précise que le modèle Paris & Co en question a été spécifiquement mis au point en vue du développement économique et d’innovation de la ville de Paris afin d’attirer les start-ups étrangères.

La NIA prévoit de créer Chiang Mai & Co à Thapae Road, à l’est de la vielle ville, d’ici la fin de l’année, en collaboration avec le ministère thaïlandais de l’Industrie. Le ministère de la Science et de la technologie allouera un soutien financier à ce projet.

Chiang Mai & Co fonctionnera comme une porte d’entrée pour les start-ups du numérique et proposera notamment un accès à des visas intelligents, une mise en relation avec les communautés locales incubatrices de start-ups et les universités locales en vue de construire un écosystème de démarrage abouti à Chiang Mai.

0