Le Black Friday est désormais ancré dans le paysage commercial français

Sept ans après avoir débarqué en France, importé par Amazon et Apple notamment, le Black Friday est devenu un rendez-vous incontournable dans le paysage commercial hexagonal.

Des e-commerçants militants

C’est sur Internet que cet événement est le plus présent. Selon une enquête Médiamétrie pour la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance), près des trois-quarts des Internautes avaient décidés d’en profiter.

Selon cette enquête, les internautes interrogés avaient prévu un budget de 18 euros au total pour faire leurs emplettes durant ces deux jours, tandis que près d’un sur deux s’apprêtaient à passer à la caisse via son mobile.

Dans neuf cas sur dix, le Black Friday est un bon moyen de lancer sa chasse aux cadeaux de Noël, même si le pic de consommation de Noël reste bel est bien un événement majeur.

Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount, rapporte que la dynamique a vraiment été remarquable l’an dernier, et ce, pour la première fois dans le pays. Les géants du e-commerce français sont ceux qui ont ceux qui ont le plus poussé pour ancrer l’événement dans le pays.

Cette année, CDiscount attendait 6 à 7 millions de visiteurs sur son site, soit sa plus grosse semaine en matière en chiffre d’affaires.

0