Rachat d’Opel : Carlos Tavares souhaite rencontrer Theresa May

Carlos Tavares, président du directoire du groupe PSA, a officiellement demandé à rencontrer la Première ministre britannique, Theresa May, en vue de négocier une éventuelle acquisition des filiales européennes de General Motors, Opel en Allemagne et sa marque Vauxhall au Royaume-Uni, a annoncé ce samedi un porte-parole du constructeur.

Suppressions de postes et fermetures d’usines au programme

Les rumeurs de rachat des marques Opel et de Vauxhall par PSA ont été confirmées ce mardi, suscitant de grandes craintes en Allemagne et au Royaume-Unis, notamment à propos de l’emploi.

GM Europe emploie la moitié de ses 38.000 salariés Outre-Rhin, tandis que Vauxhall comptabilise 4.500 personnes dans ses effectifs, au Royaume-Uni.

Selon deux sources proches de PSA, qui se sont confiées à Reuters, le rachat des deux marques impliqueraient des suppressions de postes et des fermetures d’usines, Vauxhall se trouvant en première ligne.

Le porte-parole de PSA a affirmé que son groupe était engagé avec toutes les parties prenantes de ce dossier, notamment les représentants des salariés et les institutions.

0